167 jours …

167 c’est le nombre de jours qu’il m’aura fallu pour faire ce gilet …. alors je le dis tout de suite, j’ai fait de grande grande pauses … surtout cet été 🙂

Histoire de l’avancer un peu je l’ai emmené avec moi pendant les vacances (la mac ça ne rentre pas dans la voiture avec les valises :-)) et je l’ai terminé doucement à la rentrée.

Pour la laine, je l’ai choisie avec la petite sans savoir ce que j’allais en faire … de la Tobiane de Cheval Blanc achetée à Myrtille Tissu bien avant leur déménagement … il y avait 6 pelotes et je les ai toutes prises en me disant que j’arriverais bien à faire une écharpe et un bonnet pour la petite si je ne trouvais pas de modèle qui colle en terme de nombre de pelotes.

 

Après beaucoup de temps passé à admirer les nombreux modèles disponibles sur Ravelry, j’ai trouvé LE modèle pour ma petite … en plus j’avais une furieuse envie de le faire avec des torsades après avoir découvert que ce n’était pas si difficile … et puis  c’est une rennaise qui a créé ce modèle au nom breton si mignon … alors cétait parfait 🙂

La laine est de la Tobiane couleur miel, il m’en aura fallu exactement 5,38 pelotes (soit un coût d’un peu plus de 10 euros et 538 mètres). C’est un mélange acrylique, laine et alpaca et elle est toute douce et bien souple une fois tricotée et bloquée et le gros avantage est qu’elle se lave en machine. J’ai eu un défaut dans la laine qui se voit au milieu du dos … j’avais peur de ne pas avoir assez de laine du coup je l’ai tricotée quand même car ça ne se voit pas trop trop.

Ma petite étant pressée de le mettre (et moi de voir le résultat), je l’ai bloqué au fer à repasser … c’est vrai que c’est rapide. Les boutons sont des petites fleurs en bois de mon stock. Je suis très contente du résultat et en plus ça va bien avec son petit ensemble cousu en début d’année :-).

Parlons un peu du patron : il s’agit du patron Miss Korrigan (tricoté en 6 ans) et il est très bien expliqué (je rappelle que mes connaissances en tricot sont limitées et que j’en suis au stade de l’apprentissage) et disponible du 2 au 12 ans. Le gros point fort à mon sens (surtout pour moi qui débute) est que le patron est expliqué selon qu’on le tricote en rond ou à plat. Je ne regrette pas du tout mon achat et j’en ferais d’autres ça c’est sûr !

Et puis en prime, j’ai trouvé un patron de pull (Shifting) pour utiliser ma laine achetée sur le site de la Filature du Valgaudemar dans le but de me faire un pull … à suivre donc … mais quand ???!!

 

Défi Automne

Après avoir fini très en retard le défi été des Breizh Addict, je m’suis dit que cette fois-ci il ne fallait pas que je traîne pour le défi automne.

A la base j’avais prévu de faire un T-shirt mais vu le temps qu’il me restait pour le faire j’ai opté pour un sac pour lequel j’avais déjà acheté le tissu cet été.

Après avoir consulté mes nombreux liens collectés au hasard de mes surfs sur le net, j’ai fini par jeter mon dévolu sur le Wasp Bag de Machen Machen … et j’ai bien fait ! Il me plaît bien 🙂

J’ai fait quelques modifications par rapport à l’original : les anses sont classiques, je n’ai pas fait de poche (de toute façon je ne range rien dans mon sac fourre-tout) et au niveau fermeture, j’ai juste mis une pression résine au lieu de la fermeture magnétique.

J’ai aussi raté quelques trucs …. enfin surtout un : j’ai thermocollé la triplure sur l’intérieur (lining) au lieu de l’extérieur (shell) … ça m’apprendra à ne pas faire attention :-). Bon ceci dit ça ne choque pas du tout et au final et on n’y voit que du feu !

Niveau tissus, l’extérieur est en wax acheté chez Ecolaines (sur lequel j’avais bien craqué cet été) et la doublure, du coton tout simple de chez le suédois (même pas pris en photo du coup).

Jupe qui tourne

Je surfe énormément sur le net et j’ai la fâcheuse habitude d’avoir en moyenne plus d’une dixaine d’onglets ouverts dansmon navigateur web … alors forcément, à force je suis tombé (même pas mal!) sur le tuto de la jupe Diabolo de Et puis la neige elle est trop molle. Et là, c’était évident qu’il fallait absolument que je la fasse pour Miss Blabla … parce que depuis le temps qu’elle me demande une jupe qui tourne …

Et puis j’avais le tissu et il me manquait juste l’élastique à jupe …. en plus c’était l’occasion d’aller découvrir la Droguerie (oui je n’y étais jamais allé… honte sur moi). Donc ni une ni deux, je suis partie en vadrouille avec les filles pour aller acheter de l’élastique. 

Le tuto est très très bien (et le blog de Et puis la neige elle est trop molle vaut le détour), la jupe super facile à coudre et je me suis reconciliée avec les fronces à la machine (en fait je ne tendais pas assez mon fil et ça se cassait tout le temps dès que je tirais pour froncer) …. et chose non négligeable : la jupe plaît beaucoup à ma grande 🙂

Le tissu en viscose vient de Toto Rennes et a été choisi par ma grande. L’élastique vient de la Droguerie (je crois bien que j’en ai pour plus cher d’élastique que de tissu :-)).

J’ai juste eu à rallonger un peu la jupe et à augmenter la longueur de tissu par rapport au tuto pour coller aux  mesures de Miss Blabla.

Et en plus elle va bien avec le T-Shirt que je lui ai cousu !

Petits cadeaux

Les vacances d’été sont aussi l’occasion pour les filles de voir leur cousine et cousin qui ne vivent pas tout près. Alors histoire de leur faire profiter de mes talents de couturière, je leur ai fait des petites choses.

Pour la grande à qui j’avais fait une robe à dos nu, j’ai fait une petite barrette pour aller avec. Ca ne sera sûrement pas la dernière barrette que je ferais vu que j’ai trouvé des montures pour en faire d’autres !

 

Le tissu est de ma réserve : un coton acheté il y a un moment aux Coupons Saint Pierre … il m’en reste assez pour faire une petite chose.

Et pour son petit frère, qui a presque le même âge que ma numéro deux, un petit T-Shirt issu d’Ottobre … enfin petit …. plutôt grand en fait 🙂 …. Il le mettra plus longtemps ;-).

Pour le modèle, il s’agit du T-Shirt à manche raglan Fall Basic de l’Ottobre 4/2013, en taille 116. Le tissu est du jersey rayé acheté chez Mamzelle Fourmi pendant les soldes. Pas de difficulté particulière pour ce modèle si ce n’est d’aligner les rayures … et encore … admirez comme elles sont bien alignées ! (bon surtout d’un côté et pas les manches hein 🙂 ). Et puis avec la surjeteuse, y a pas à dire ça va plus vite !

Les petits cadeaux ont fait très plaisir à leurs nouveaux propriétaires … surtout le T-Shirt … son destinataire ne l’a quasiment pas quitté des vacances 😀