Duo

Tout est parti d’un post de Stéphanie dans lequel elle exprimait son mécontentement pour un patron de robe . Ou plutôt d’un commentaire dans lequelle elle disait avoir repéré une robe dans le dernier Ottobre femme.

Quelques mails plus tard et vu que j’avais aussi louché sur la même robe, on a convenu de la coudre en même temps.

On s’est fixé en deadline le 2 mai, jour où Stéphanie était de noce.

Tout ça c’était … fin mars.

J’ai assez rapidement trouvé le tissu que j’allais prendre : un tissu assez kitsch à mon sens avec un côté mémère qui m’amusait. En plus, si je ne m’abuse, vu la photo de mon stock, je l’ai acheté un jour de virée tissu avec Stéphanie … il y a pfff … avant que myrtille tissu ne soit installé route de Lorient :-).

Le tissu en question c’est celui sur la photo juste en dessous … Oui oui celui à droite qui aurait été parfait pour une blouse :-D.

 

 J’ai assez vite reporté et coupé les 12 pièces que compte le patron … et puis j’ai eu une grande pause pour cause d’imprévu … ce qui fait que je n’ai commencé à coudre la robe que le 1er mai…
 Il va sans dire que je ne l’ai pas fini dans les temps hein :-). 

Ceci dit la robe est assez rapide à coudre et les finitions sont très bien même si elles sont un peu longues car les marges de couture sont sous-piquées à la parementure du corsage et des emmanchures. En plus il y a pas mal d’arrondis à cranter entre les emmanchures, les découpes princesses et l’encolure.

Et ça donne quoi vous me direz ? … bah ça 🙂 :

Au niveau patron : il s’agit du modèle Fable Print du Ottobre 2/2015 coupé en taille 40. Je n’ai apporter aucune modification sur le patron. Une fois mon tissu coupé, je me suis dit que j’aurais peut-être du rallonger le buste de quelques cm mais au final je pense que c’est bien comme ça. En fait je pense que ça participe à atténuer la visibilité de mon ventre qui n’est pas plat du tout ;-). J’ai entoilé l’intégralité de la doublure du corsage. La seule chose que n’ai pas fait par rapport aux explications a été de zapper l’étape de mettre des brides entre la doublure et la robe … pour le moment ça ne m’a pas gêné.

Au niveau tissus : le satin de coton était suggéré mais je n’en avait qu’un sous la main et je n’étais pas sûre d’en avoir assez et je pense que ça aurait vraiment fait mémère pour le coup. J’ai donc opté pour un coton assez ferme que j’avais en stock depuis un moment. Par contre, pour la doublure, j’ai suivi le modèle et j’ai pris de la viscose blanche. Je ne le regrette pas c’est très agréable en doublure.

Verdict : j’aime beaucoup ma robe ! Le patron est très agréable à coudre et clair. Ma seule boulette a été de coudre trop haut ma doublure … je m’en suis vite rendue compte ça a fait « scrraatch » quand j’ai enlevé ma robe :-). J’ai réctifié mon erreur et maintenant c’est bon. Aussi ma fermeture à glissière a un leger décalage sur le haut mais vraiment minime et ça ne se voit pas de loin :-).

L’encolure monte haut mais à porter ce n’est pas génant au final donc à refaire je la laisserais certainement aussi haut ou du moins si je la creuse ça ne sera pas de grand chose. Elle est très agréable à porter et je ne me sens pas engoncé … bref le 40 me va pile poil !

J’avais un peu peur sur le tissu quand même mais au final ça passe très bien en robe et ca ne fait pas blouse ;-). En plus il ne fait pas de pli … du coup le repassage sera vite fait !

Je compte bien refaire cette robe …. j’ai juste des hésitations sur le tissu :-).

Pour voir celle de Stéphanie, c’est par !