Défi printemps 2016

Au final, il s’agit de mon premier post de 2016… et pour l’occasion je renoue avec les défis des Breizh Addict. Il faut dire que je m’y suis inscrite tardivement (la veille du rendu de la copie pour tout dire)…à ma décharge j’ai lamentablement séché les défis précédents (l’année 2015 ayant été pour le moins difficile, j’avais d’autres préoccupations en tête…) et je ne voulais pas réitérer.

Voici donc ma copie rendue en temps et en heure (pour une fois :-P).

Ma participation au défi porte sur un projet assez long puisqu’il s’agit de tricot.

Parmis mes cadeaux de Noël, j’ai eu un livre de patrons de tricot, j’ai nommé le Metropolitan Knits : Chic Designs for Urban Style … rien que le titre ça en jette :-). Ce livre a atterri dans ma wish list de Noël après avoir vu ce modèle et avoir également lorgné sur quelques autres :-D.

Une fois le précieux en ma possession, il me fallait trouver le bon modèle qui allait avec la bonne laine : celle qui combinait le bon échantillon à sa présence dans mon stock (je n’ose même pas dire de combien de laines différentes il est composé d’autant plus que certaines ne sont même pas encore répertoriées).

J’ai donc opté pour le modèle Meier Cardigan associé à de la laine Quiétude de Phildar.

 

Une fois mes choix faits il ne restait plus qu’à m’atteler à la tâche … à raison d’environ 40 min de train par jour ainsi que les soirées où il fait assez frais pour tricoter, j’ai mis environ 3 mois et demi pour achever mon tricot (en fait un peu moins mais j’ai mis plus de 3 semaines à rentrer les fils et à coudre les boutons)… il faut dire que je ne suis pas bien rapide aussi (d’aucuns diront que mes points ne s’en trouvent que plus réguliers).

J’ai fini de coudre mes boutons hier, les photos ont été prises aujourd’hui … je pense qu’on peut dire que c’est du just in time ;-).

Côté laine : la couleur se situe entre la photo de la pelote et celle du pull … la pelote est prise avec beaucoup de lumière et le pull en fin d’après-midi. 

Côté patron : déjà il est en anglais … personnellement je préfère tricoter en anglais mais cela peut en rebuter certain(e)s. Question taille, j’ai opté pour du 37 et j’ai rallongé les manches de 10 centimètres car elles me semblaient un peu courtes sur les photos des projets déjà réalisés. A refaire j’augmenterais de 5 centimètres seulement car elles sont un peu longuettes.

Les points positifs : il est ajusté comme il faut et ne boudine pas (malgrè mon gras d’hiver :-)), il est très agréable à tricoter et pas ennuyeux du tout grâce au motif que l’on a assez vite en tête. Le motif est constitué uniquement de jetés et de diminutions.

Les moins : il est tricoté à plat (je préfère en rond car je n’ai pas besoin de coudre)… et je pense bien que c’est tout en point négatif :-).

J’ai appris : à coudre les différentes parties d’un pull et notamment les manches, à relever les mailles de l’encolure et à faire des boutonnières.

Ce que je changerai la prochaine fois : je n’allongerai les manches que de 5 cm, je monterai les épaules en grafting et j’essaierai de tricoter mes manches en rond pour éviter une couture.

Matériel : aiguilles circulaires Hiya Hiya en 4 et 4,5; 9 pelotes de laine Quiétude de chez Phildar, 7 boutons achetés à la mercerie Imagine et quelques heures devant soi.

Ratttrapage 2015 – suite et fin

J’arrive enfin au terme de mon rattrapage de 2015 … si ça continue je vais devoir rattraper aussi 2016 :-). Mais bon, il faut dire que j’ai changé d’ordi entre temps : mon ancien a usé ma patience :-).

Je commence donc par un pull tricoté il y a maintenant 1 an.

 Il s’agit du modèle Soledad d’Annika Barranti. C’est un modèle gratuit mais j’ai eu toutes les peines du monde à le retrouver car le site sur lequel il était hébergé n’existe plus … J’ai quand même retrouvé des pages archivées … en faisant preuve de beaucoup de patience :-).

Ce pull a été pour moi l’occasion de tricoter de la Drops pour la première fois et également d’inaugurer mes aiguilles circulaires Hiya Hiya (commandée en même temps que la laine).

Concernant les aiguilles, elles sont très très bien. J’ai également des Knit Pro en bois mais les Hiya Hiya sont nettement mieux !. Les jointures n’accrochent pas du tout et le fil n’est pas solidaire avec la base, ce qui fait qu’il tourne librement (je ne suis pas sûre d’être claire par contre). Elles sont également assez pointues ce qui me convient bien. Enfin elles sont livrées avec une jolie pochette ce qui ne gâche rien. J’ai par contre rajouté des embouts à visser au bout des câbles pour laisser le tricot en attente ainsi que des embouts d’aiguilles (ils sont très mignons en plus :-)).

Du côté de la laine, j’ai pris de la Karisma. Elle est agréable à tricoter et est d’un excellent rapport qualité prix. J’ai choisi cette laine car elle est en 100% laine et surtout superwash ce qui est à mon sens primordial pour un pull destiné à un enfant :-). Et accessoirement elle correspondait à l’échantillon nécessaire pour le patron.

Côté pull, j’avais retenu le modèle Soledad car il me plaisait bien avec les torsades sur le côté et au niveau du raglan … il faut dire que j’aime beaucoup les torsades :-). Le patron est simple à suivre et ne présente aucune difficulté. Il est tricoté en 3,5 et 3,75 et il m’aura fallu un mois tout pile pour le tricoter ainsi qu’un peu moins de 6 pelotes.

Le point négatif c’est que ce pull est voué à être détricoté puisqu’il n’a pas plu à son destinataire et qu’il est trop juste pour ma plus petite. Une chose est sûre c’est que je ne tricoterais sûrement plus de pull pour un cadeau ou que je ferais comme une collègue : de la laine en acrylique pour éviter les démangeaisons et les lavages destructeurs 🙂.

Le point positif c’est que j’ai déjà trouvé un patron de pull pour le recycler pour moi vu que j’avais commandé 8 pelotes :-).

Passons maintenant aux vêtements. Je m’aperçois seulement maintenant qu’ils ont tous été cousus pour ma plus petite … et pour cause la plus grande n’est pas franchement ravie de ce que je lui couds … Désolée d’avance pour les photos prises en intérieur … il faut dire qu’elles ont été prises récemment avec un temps peu propice aux photos en extérieur.

Cela faisait longtemps que ma petite voulait une jupe à poches, j’ai donc exaucé son voeu.

 Il s’agit du modèle R de Basiques pour petites filles en taille 120. J’ai juste cousu la jupe intérieure, mis une bande en couleur contrastée en bas et rajouté des poches. Les tissus viennent de Toto Soldes.

La jupe plaît bien à ma fille … sauf que les poches sont ridiculement petites … la prochaine fois peut être :-). 

Une deuxième jupe à également rejoint l’armoire de sa propriétaire dans le courant de l’été dernier.

Le tissu avait été choisi il y a un moment par la petite lors d’une visite chez Myrtille Tissus et le patron adéquat choisi dans la foulée (le modèle P du Happy homemade vol.2), il ne me restait plus qu’à m’atteler à la tâche :-).

C’est un modèle très agréable et facile à coudre et ce pour un rendu parfait. Je la referai certainement mais j’ai intérêt à ne pas trop procrastiner car je l’ai cousue dans la plus grande taille (en 130 cm).

Après les jupes, passons aux robes cousues l’été dernier et prises en photo il y a peu de temps …

La robe flamands roses est un modèle du Happy homemade vol.2  (le modèle B plus exactement). Le tissu quant à lui vient de Myrtille… j’avais complètement craqué dessus et la vendeuse a dû déplacer pas mal de rouleaux pour me le couper puisqu’il venait tout juste d’arriver quand je l’ai vu :-). S’agissant d’un patron japonais pour enfant, je n’ai pas eu de difficulté particulière pour le coudre … juste la fente du dos qui est délicate à coudre et pour laquelle je n’arrive jamais à avoir un rendu nickel. 

La robe chouette est cousue d’après le modèle Flower Hexagon de l’Ottobre 3/2013 (en taille 128). J’ai choisi ce tissu car cela faisait un moment qu’il dormait au fond de mon placard et je me suis dit que, la petite grandissant, c’était maintenant ou jamais pour l’utiliser. C’est un mélange coton/polyester et il a été acheté il y a maintenant presque 3 ans à Toto Solde.

Il fallait bien un accessoire pour aller avec la robe flamands roses, j’ai donc cousu un étui à lunettes de soleil pour l’accompagner.

Il est réalisé d’après l’excellent tuto de Pour Mes Jolis Mômes avec une chute de tissu flamands roses (fallait pas gâcher) et un tissu d’ameublement (récup de catalogue). Après moulte hésitation sur la couleur, c’est finalement la pression orange qui a hérité de la lourde de tâche de fermer le tout :-).

Pour clore ce post interminable, je termine sur un autre accessoire indispensable pour les rentrées scolaires, j’ai nommé la trousse … et plus précisément la trousse à double compartiment.

Sur la liste de rentrée de la petite, il fallait des crayons et des feutres … la plus grande ayant pas moins de 3 trousses dans son cartable (il faut d’ailleurs que je fasse quelque chose à ce sujet), je me suis dit que j’allais limiter les dégâts avec la petite. Je suis donc partie en quête d’un tuto de trousse double compartiment sur le net et j’ai trouvé mon bonheur avec le tuto de Y’a maman à la maison. Une virée chez Ecolaines plus tard les tissus étaient choisis par la petite. J’ai suivi le tuto à la lettre et le rendu est très bien. La trousse est très pratique et ma petite peut même mettre des bouts de papiers entre les deux compartiments :-). J’ai prévu d’en faire un autre d’ici peu ;-).