Défi printemps 2016

Au final, il s’agit de mon premier post de 2016… et pour l’occasion je renoue avec les défis des Breizh Addict. Il faut dire que je m’y suis inscrite tardivement (la veille du rendu de la copie pour tout dire)…à ma décharge j’ai lamentablement séché les défis précédents (l’année 2015 ayant été pour le moins difficile, j’avais d’autres préoccupations en tête…) et je ne voulais pas réitérer.

Voici donc ma copie rendue en temps et en heure (pour une fois :-P).

Ma participation au défi porte sur un projet assez long puisqu’il s’agit de tricot.

Parmis mes cadeaux de Noël, j’ai eu un livre de patrons de tricot, j’ai nommé le Metropolitan Knits : Chic Designs for Urban Style … rien que le titre ça en jette :-). Ce livre a atterri dans ma wish list de Noël après avoir vu ce modèle et avoir également lorgné sur quelques autres :-D.

Une fois le précieux en ma possession, il me fallait trouver le bon modèle qui allait avec la bonne laine : celle qui combinait le bon échantillon à sa présence dans mon stock (je n’ose même pas dire de combien de laines différentes il est composé d’autant plus que certaines ne sont même pas encore répertoriées).

J’ai donc opté pour le modèle Meier Cardigan associé à de la laine Quiétude de Phildar.

 

Une fois mes choix faits il ne restait plus qu’à m’atteler à la tâche … à raison d’environ 40 min de train par jour ainsi que les soirées où il fait assez frais pour tricoter, j’ai mis environ 3 mois et demi pour achever mon tricot (en fait un peu moins mais j’ai mis plus de 3 semaines à rentrer les fils et à coudre les boutons)… il faut dire que je ne suis pas bien rapide aussi (d’aucuns diront que mes points ne s’en trouvent que plus réguliers).

J’ai fini de coudre mes boutons hier, les photos ont été prises aujourd’hui … je pense qu’on peut dire que c’est du just in time ;-).

Côté laine : la couleur se situe entre la photo de la pelote et celle du pull … la pelote est prise avec beaucoup de lumière et le pull en fin d’après-midi. 

Côté patron : déjà il est en anglais … personnellement je préfère tricoter en anglais mais cela peut en rebuter certain(e)s. Question taille, j’ai opté pour du 37 et j’ai rallongé les manches de 10 centimètres car elles me semblaient un peu courtes sur les photos des projets déjà réalisés. A refaire j’augmenterais de 5 centimètres seulement car elles sont un peu longuettes.

Les points positifs : il est ajusté comme il faut et ne boudine pas (malgrè mon gras d’hiver :-)), il est très agréable à tricoter et pas ennuyeux du tout grâce au motif que l’on a assez vite en tête. Le motif est constitué uniquement de jetés et de diminutions.

Les moins : il est tricoté à plat (je préfère en rond car je n’ai pas besoin de coudre)… et je pense bien que c’est tout en point négatif :-).

J’ai appris : à coudre les différentes parties d’un pull et notamment les manches, à relever les mailles de l’encolure et à faire des boutonnières.

Ce que je changerai la prochaine fois : je n’allongerai les manches que de 5 cm, je monterai les épaules en grafting et j’essaierai de tricoter mes manches en rond pour éviter une couture.

Matériel : aiguilles circulaires Hiya Hiya en 4 et 4,5; 9 pelotes de laine Quiétude de chez Phildar, 7 boutons achetés à la mercerie Imagine et quelques heures devant soi.

Une réflexion sur « Défi printemps 2016 »

  1. Une vraie vraie réussite ! J’adore !
    Tu penses à moi pour celles que les patrons en anglais rebutent ? hi hi !
    Un grand bravo pour ce défi relevé haut la main !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *