Robe rose à triangles

Qui dit changement de saison, dit défi chez les Breizh. Pour ce coup-ci, je n’ai pas eu à beaucoup me creuser la tête pour trouver ce que j’allais faire vu que nous étions de mariage début septembre et que la mariée avait donné comme consigne « une touche de rose ». Du coup j’ai su tout de suite que mon défi d’automne serait une robe rose. 

N’étant pas du genre très organisée, surtout pour ce qui est de l’organisation temporelle  … j’ai fini par acheter le tissu fin août pour un mariage au 10 septembre.

 Niveau patron j’avais ce qu’il me fallait et j’ai opté pour le Newlook 6143. Une fois celui-ci choisi, j’ai profité d’une virée tissu avec ma voisine pour aller en quête d’un tissu rose pas trop fleuri de préférence (au risque de faire fuir ma moitié :-)). J’allais désepérer de trouver quelque chose quand ma voisine m’en a trouvé un bien du côté du rayon ameublement d’Ecolaine.

Je pense avoir bien respecté la consigne de la mariée niveau couleur 🙂

Côté patron, il s’agit du modèle A du Newlook 6143. Je l’ai coupé en taille 14 en haut et 16 à partir de la taille ce qui fait un 42/44 (j’ai sérieusement besoin de faire un régime…). Le patron n’est bizarrement pas doublé, c’est pratique quand on a un tissu pas du tout transparent à la lumière mais ce n’était pas mon cas ; j’ai donc doublé l’intégralité de la robe. J’ai également remplacé la fermeture à glissière « normale » par une fermeture invisible. J’ai beaucoup galéré pour doubler le corsage jusqu’à ce que je me décide à regarder sur internet comment faire pour pouvoir retourner le corsage une fois la doublure cousue. J’ai donc fini par découdre les côtés pour pouvoir retourner la doublure par les épaules (chose qui est totalement impossible si les côtés sont cousus) … comme quoi des fois il vaut mieux être modeste et ne pas partir bille en tête en se disant que ça ne sert à rien de regarder sur internet car ça à l’air facile :-). Une fois passé l’épisode du corsage, la robe a été très simple à coudre. Pour aller plus vite, j’ai conservé le biais pour l’encolure et supprimé celui des emmanchures.

Côté tissu, il s’agit d’une cotonnade achetée à Ecolaines qui, je pense, était plutôt destinée à faire des draps…. ça ne se voit pas forcément beaucoup sur les photos mais il s’agit de motifs triangulaires rose, rouge, orangé et jaune. J’ai doublé le tout avec du voile de coton blanc et de la batiste de coton blanche que j’avais en stock. Il m’a fallu moins de 2,5m (voire même peut être seulement 2m) de coton pour l’extérieur ce qui en fait une robe assez peu gourmande en tissu.

C’est un patron très facile à coudre (tant qu’on regarde bien comment faire si on veut le doubler) : pour le corsage, il y a juste des pinces à réaliser (4 devant et 2 derrière) et pour la jupes, des plis creux. J’ai eu un peu peur au niveau confort car les emmanchures me semblaient assez étroites et le col bateau remontait haut mais ne m’a pas dérangé. C’est au final une robe très facile à porter avec une bonne aisance. Le patron comporte 5 variantes … je vais sûrement réitérer :-).