Défi hiver des Breizh

Comme de coutume, à chaque changement de saison, il y a un défi chez les breizh addict. Le but est de se confectionner un vêtement ou autre accessoire de saison …. du coup qui dit hiver dit vêtement d’hiver pour moi.

Cela fait un moment que je voulais me tricoter un pull bien chaud et passe partout. J’ai le modèle depuis Noël dernier et j’ai acheté la laine qui va bien en début d’année … il me restait juste du temps et de la motivation à dénicher :-). Pour le temps j’en grappille par ci par là et pour la motivation …. bah le défi était un bon prétexte :-).

IMG_6657

Pour le modèle, il s’agit du Washington Square Cardigan de Melissa Werhle, pioché dans le livre Metropolitan Knits qui m’a été offert à Noël dernier et avec lequel j’ai déjà fait le Meier Cardigan. Ce livre regorge de jolis modèles … en anglais … mais je suis définitivement un tricoteuse en anglais car même quand le patron existe en français et bien en général j’opte pour le patron en anglais. Bon histoire d’avoir une exception à cette règle je suis en train de tricoter un modèle traduit en français mais je vais quand même voir l’original en anglais en cas de doute :-).

Je n’ai apporté aucune modification si ce n’est ajuster à ma taille : une 36,5 pouces pour le haut et 39 pouces pour le bas (je maîtrise aussi les mesures en anglais ;-))

IMG_6655

Niveau laine j’ai pris de la maxi merino de Katia en bleu marine qui me donnait le bon échantillon avec des aiguilles n°6. Les boutons viennent de la mercerie Imagine à Rennes.

Pour plus de précision pour les adeptes de Ravelry c’est par . Et pour celles qui sont allergiques à l’anglais et n’ont pas de compte sur Ravelry : je l’ai commencé le 6 octobre pour le terminer le 20 décembre …. bon ça devait faire bien 15 jour qu’il le restait les fils à rentrer et les boutons à coudre. Il m’a fallu un peu moins de 7 pelotes.

J’ai aimé : le patron qui est facile à suivre et qui n’est pas ennuyeux, tricoter de la grosse laine qui monte vite, la chaleur du tricot porté, apprendre un nouveau rabattage de maille : le tubular double rib bind-off (qui m’a demandé pas mal d’essai mais est facile à faire en définitive).

Je n’ai pas aimé : coudre le tricot … c’est vraiment une plaie pour moi … je suis définitivement une adepte du tricot circulaire.