Tricots millesime 2016

Pour clore mon petit rattrapage tardif de 2016, c’est au tour du tricot … que je pratique nettement l’hiver au vu de mon peu de couture du moment :-).

Pour faire rapide, en 2016 j’ai tricoté : quatre gilets (le Meier cardigan et le Washington Square cardigan, un Korrigan et un Miette (qui attend ses boutons et que je rentre les fils), 3 châles (le Great divide shawl et deux Helios), un pull avec du fil tout poilu et une écharpe avec le même fil et une paire de mitaines.

Pareil que pour la couture, tout n’étant pas photographié, vous aurez droit à une version abrégée :-).

En ce qui concerne les gilets, je vous avez déjà montré le Meier Cardigan et le Washington Square. Le Miette n’est pas tout à fait fini … et il faut dire un peu en plan vu que c’est plutôt un tricot mi-saison… vous aurez donc des photos … mais plus tard :-).

Le quatrième gilet a été tricoté pour ma plus petite. Histoire de ne pas changer une équipe qui gagne, je lui ai tricoté un Korrigan avec la même laine que le premier mais dans une autre couleur. Point de jolies photos ici … vous devrez vous contenter de celles prises pour illustrer ma page Ravelry :-).

Côté patron, il s’agit du Miss Korrigan de Solen Couix-Loarer en 8 ans. Je l’ai commencé le 31 mars et l’ai fini … le 28 mai pour la partie tricot mais n’ai fini par mettre les boutons et rentrer les fils que fin décembre :-S. Il m’a fallu un peu plus de 6 pelotes de Tobiane de Cheval Blancnen coloris fraise, tricotées en taille 4. Rien à dire sur le patron, il est vraiment très bien expliqué et la laine est très agréable à tricoter pour un prix modique (1,90€ la pelote chez Tissus Myrtille). À noter qu’elle vieillie plutôt bien.

Pour ce qui est des châles, j’ai craqué sur le kit hélios avec la laine gradient de Lily Neige. Comme j’hésitai entre du orange et du jaune, j’ai fini par prendre les deux :-).

Gros point positif à noter pour l’achat du kit : j’ai tout de suite reçu un code pour télécharger le patron du kit sur Ravelry, du coup je l’ai dans ma bibliothèque de patrons et c’est vraiment très appréciable.

J’ai tricoté les deux à suivre entre les mois d’août et d’octobre. La laine est très agréable à tricoter et est très jolie niveau couleur. Côté patron, il s’agit du Helios de Letipanda. Il est bien expliqué et n’est pas ennuyeux grâce aux différentes sections. Je n’ai pas encore photographié  le jaune, il s’agit donc là du coloris « Dans mon orangeraie ».

Je n’ai pas fait de photo du pull et de l’écharpe tricotés pour la plus grande en laine poilue Katia Harmony. Autant le dire tout de suite, le pull n’est pas terrible … pourtant il avait l’air pas mal ce patron de Drops … jusqu’au col ça allait … sauf que je n’ai toujours pas compris les explications de celui-ci. J’ai fini par le faire au pif et du coup c’est vraiment pas terrible et avec le côté poilu de la laine je ne me sens pas du tout de détricoter pour le refaire … tant mis il est mettable au moins à la maison :-). Pour ce qui est de la laine elle se tricote assez bien mais je ne suis pas sûre d’en racheter car j’ai eu du mal à trouver un patron et au final ça s’est révélé décevant.

Pour finir mon tour de 2016, il me reste les mitaines tricotées pour la plus petite.

Côté patron, il s’agit des Jodie fingerless mitts que j’avais déjà tricoté avec de l’alpaga bouclé de chez Drops (mais je n’ai aucune photo). Il m’a fallu un peu plus d’un mois pour les tricoter. Le patron est très bien expliqué… en anglais (comme d’habitude).

Côté laine, j’ai opté pour de l’Ambiance de Fonty violette. Je l’ai récupéré d’un projet raté de bonnet qui ne convenait pas à ma grande. Je l’ai tricoté en 3,5 et il m’en a fallu presque une pelote et demie.

J’achève là mon tour d’horizon de 2016 et vais essayer de m’astreindre à rédiger au moins un ou deux articles par mois :-).

 

Châle épicé

Il y a un moment maintenant, ma moitié m’avait offert deux écheveaux de Madelinetosh Tosh DK pour Noël. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas la Madelinetosh, c’est de la très jolie laine qui est teinte à la main … et qui dit jolie laine dit patron qui la met en valeur.

N’ayant pas de patron satisfaisant sous la main, ma laine est donc restée sagement rangée jusqu’à ce que je trouve le patron parfait pour elle. Je suis finalement tombée sur un projet utilisant la même laine l’année dernière au cours d’une de mes nombreuses heures passées à parcourir Ravelry.

Ce patron c’est celui du Great Divide Shawl de Michele Brown. Il est normalement prévu pour être tricoté avec deux écheveaux de couleurs différentes. La Madelinetosh étant une laine teinte à la main, il y a de fait des différences de nuances et on doit normalement alterner les écheveaux tout les deux rangs afin de lisser ces petites différences de teintes … du coup le choix du patron était parfait dans mon cas car je n’ai eu qu’à le suivre à la lettre en tricotant mes deux écheveaux comme s’il s’agissait de deux couleurs différentes (j’ai enfilé le fil dans un marqueur afin d’identifier mes pelotes).

Côté laine : comme dit plus haut, il s’agit de Madelinetosh Tosh DK en couleur Saffron. Elle a été acheté sur le site de Laine et Tricot (pour Noël 2013). Elle est très agréable à travailler. J’ai eu un noeud en tout sur les deux écheveaux qui font chacun 206 mètres ce qui est très correct. J’ai utilisé la quasi totalité des écheveaux puisqu’il m’en reste environ 12 mètres. La couleur est très jolie et plus proche de celle de la photo du châle dans l’herbe. Elle porte très bien son nom car est vraiment proche de la couleur du safran.

Côté patron : il est bien expliqué et ne m’a pas posé de difficultés (il est en anglais). Il est très agréable à tricoter et n’est pas ennuyant. Le motif est très simple à retenir puisqu’il ne sagit que de jeté, de diminution, d’augmentation et de glisser des mailles au dessus d’autres. Il est assez vite tricoté car il faut utiliser des aiguilles n°5. J’ai mis 20 jours tout rond à tricoter ce châle. Côté nouvelle technique, ce patron m’a permis d’apprendre à tricoter des rayures en remontant le fil le long du côté.

A refaire (et c’est déjà prévu), il faudra que je sois plus attentive puisque je me suis assez vite retrouvée avec une maille en trop d’un côté (chose que je n’ai pas corrigé). Il faudra aussi que je veille à ce que mon fil soit plus lâche en le remontant pour les rayures. Au final mon châle est plus long d’un côté que de l’autre (ça se voit un peu sur la photo portée).

The Age of Brass and Steam

Je continue sur la série « je rattrape mon retard » … Avec du retard finalement …. Faut croire que le froid m’engourdi ;-).

Il y a un moment déjà (en fin d’année 2013 en fait), ma moitié m’avait offert de la laine Madeline Tosh Sock coiuleur Normay Spruce… Autant le dire de suite : elle est superbe ! Elle est très douce et la couleur est belle et lumineuse même en étant assez foncée.

Avec une telle laine, il me fallait le projet parfait … avec le métrage qui va bien car je n’avais qu’un seul écheveau (de quand même 360 mètres).

Et puis je me suis rappelé un article que j’avais lu sur Coletterie (le blog de Colette Pattern) dans lequel Saraï Mitnick prône en substance que pour coudre un beau tissu (en l’occurence du liberty) il vaut mieux un patron simple pour que le tissu soit mis en valeur (l’article est par ) … c’est tout bête mais je suis totalement d’accord avec ça !

Je me suis donc mise en quête d’un patron sur Ravelry qui remplirait le cahier des charges suivant : un patron de châle ou d’écharpe simple, sans trop de dentelle, pas de torsade car je me disais que les couleurs ne seraient pas mises en valeur et qui permettrait une utilisation optimal de mon écheveau. Après quelques recherches au cours desquelles j’ai repéré un patron qui irait parfaitement avec une autre laine Madeline Tosh … j’ai finalement porté mon dévolu sur le patron du Age of Brass and Steam Kerchief … qui est accessoirement un patron que j’avais mis dans mes favoris depuis un moment.

Une fois le patron choisi, j’ai donc mis mon écheveau en pelote … sauf que je m’y suis mal prise (note pour plus tard : mettre deux chaises dos à dos la prochaine fois et pas seulement une : ce n’était pas une bonne idée !) et j’ai passé un temps fou à la faire … heureusement que la laine est belle et assez glissante sinon je n’aurais pas réussi à démêler les noeuds 🙂

Il m’aura fallu 16 jours pour tricoter mon écharpe …. presque un mois pour la prendre en photo et cinq mois pour la poster ici (ça vous donne une idée du retard ;-)).

Les photos ne rendent pas justice à la couleur … le temps ne s’y prétait pas vraiment 🙂

De mon bel écheveau il ne me reste que 75 mètres … le patron m’a donc permis d’en utiliser un maximum.

Niveau laine, je l’ai déjà dit elle est superbe ! J’ai été un peu déroutée au début du tricotage car elle est assez glissante et il m’a fallu un petit temps d’adaptation. Par contre c’est un bonheur à tricoter : elle est très agréable au toucher (soyeuse est le mot qui la définie le mieux) et la couleur est magnifique ! Ca fait 4 mois que je la porte et la lave et elle vieillie très bien. Elle est toujours aussi douce et les couleurs tiennent bien dans le temps … c’est vraiment de la très très belle laine … qui vaut son prix (presque 24 € l’écheveau tout de même).

Côté patron : il est bien expliqué et facile à suivre. Le motif (les trou trous) est simple et permet de ne pas s’ennuyer en tricotant. A mon sens c’est le bon choix de patron pour cette laine … j’en suis très contente !

 

Mon Abyssal Shawl

Ce châle ça fait un moment que je voulais le tricoter. C’est celui-ci qui m’a poussé à lorgner du côté des aiguilles circulaires … parce que bon les aiguilles droites perso je ne trouve pas ça pratique : c’est trop grand et dès qu’on a beaucoup de mailles dessus, bah c’est galère je trouve.

Ce châle, c’est l’Abyssal Shawl qui a été tutorisé (oui je sais ça n’existe pas comme mot mais c’pas grave) par Mademoiselle K et Karen de Mon Petit Bazar.

Il m’aura fallu 1 semaine de tricotage assez intensif (je tricote même au boulot pendant ma pause du midi … un autre avantage des aiguilles circulaires : ça prend moins de place !) et un peu plus de 2 pelotes de Merisoie Colibri. La version que j’ai tricotée est la version aérienne et j’ai suivi le modèle à la lettre.

Niveau difficulté, bah en fait il n’y en a pas :-). Le motif est composé uniquement de jeté, de surjet simple (que j’ai appris à faire en environ 2 min, c’est dire si c’est difficile !) et de mailles tricotées ensemble. Il est agréable à tricoter … bon la partie en jersey n’est pas trop grande et heureusement car c’est un peu longuet à tricoter les pleins de mailles :-).

J’ai pu aussi tester le blocage et trouver une utilité au tapis de gym qui traînait dans le garage … comme quoi des fois c’est utile et ça sert ;-). Je ne suis pas sûre de l’avoir réussi à fond, je manquait un peu de place au final. Niveau dimension finale, il fait environ 155 cm de long et 34 cm de large au plus haut.

Attention au déluge de photos, j’en ai fait des avant, pendant et après blocage :-).

Au final, il me plaît beaucoup, la laine est superbe tant la couleur que la douceur … j’ai hâte de pouvoir acheter la couleur Ar Mor (celle que je voulais au début mais en rupture quand j’ai voulu faire ma commande) … reste à trouver un projet pour ça … vu ma librairie très fournie sur Ravelry ça ne devrait pas poser de problème :-).

Notez aussi le recyclage des poids d’haltère en poids spécial couture et tricot maintenant … c’est très utile et j’en ai plein :-D.

J’ai réussi à attendre d’avoir fini mon projet avant d’en rattaquer un autre : des chaussettes .. ça tombe bien j’ai reçu entre temps mes aiguilles circulaires HiyaHiya (taille 2,5 et 2,75) commandées chez Knitting In France.

Je vous montre le début … et celui ou celle qui trouve le nom que je vais leur donner gagne une p’tite surprise (je ne sais pas quoi encore … on verra :-)) … et si personne ne trouve je verrais bien .. j’hésite entre un tirage au sort ou un lot de consolation :-). Vous avez jusqu’à samedi 9 février à minuit pour jouer.

 

 

Tricot addict ?

Après le Trendy Châle de Princesse Blabla (mademoiselle ne veut plus que j’écrive Boudin pour la désigner…), je me suis attelée à une autre version pour une de ses copines qui aime le noir. J’ai trouvé une laine un peu sympa à Mondial Tissus, certes en acrylique mais qui se lave en machine, donne un rendu un peu brillant (il y a des fibres métalliques dedans) et est noire :-).

Et voici ce que ça donne après quelques soirées et deux pelotes :

Il est plus joli que le premier au niveau des finitions : je me suis rendue compte que j’augmentais mal mes rangs (sur la dernière maille au lieu de l’avant dernière …) et j’ai utilisé la technique de rabattage de mailles qui est dans le blog d’Au fil des Envies (sa laine aussi me donne envie d’ailleurs …) … moi qui ne rabat pas du tout souplement les mailles, c’est impeccable !

Comme quoi, même avec un triangle au point mousse on apprend des choses !

 Sur ma lancée, j’ai décidé de tricoter une paire de mitaines pour ma petite qui avait déjà un bonnet fait de mes blanches mains (une des créations que je n’ai pas mis sur ma récap 2012) et plus de gants dignes de ce nom.

… Bon les gants ça m’a l’air compliqué à faire, mais les mitaines, facile même pas dur : après tout c’est juste des tubes avec un trou sur le côté hein !

Vu qu’il ne me restait que 38 gr de la laine de son bonnet (oui je sais c’est précis !), j’ai décidé de faire les choses bien quand même : j’ai fait un échantillon ! … déjà pour voir si ça correspondait à ce qui était indiqué sur l’étiquette (vous savez le nombre de mailles et de rangs) et aussi comme ça je l’ai pesée et j’ai pu calculer si j’avais assez de laine.

N’ayant pas vraiment trouvé de tuto qui me paraisse facile pour la taille de ma petite (c’est à dire sans aiguille double pointe), j’ai fait un patron maison … bon au début j’ai voulu le faire en magic loop mais j’ai vite abandonné car je ne voyais pas comment faire pour l’ouverture du pouce … Au final, je l’ai donc tricoté à plat et cousu par la suite (j’ai d’ailleurs aussi appris à coudre un tricot). Bref, tout ça m’a bien occupé pendant deux jours (entre le boulot, la maisonnée et tout et tout quand même … ).

Au final, ça donne une petite fille qui non seulement a chaud à la tête, mais aussi aux mains !

Le bonnet a été fait l’année dernière avec un patron de Drops Design : un des seuls que j’avais trouvé qui se tricote à plat et est compréhensible par moi (en gros une blonde du tricot). Entre le bonnet et les mitaines, il m’aura fallu un peu moins de deux pelotes de laine de 50 gr chacune. Les deux (enfin trois) sont tricotés en 5,5.

A refaire (j’ai déjà une commande de Princesse Blabla !) je les ferais plus longues … j’avais peur de manquer de laine et au final j’en avais largement assez.

Je suis en train de m’en faire une paire aussi (impro maison également) mais ce coup-ci en magic loop … c’était tout bête pour le pouce au final ! Je ferais sûrement un tuto après pour les deux modèles.

Séance de rattrapage …

Ca fait un moment que je n’ai rien posté mais je n’ai pas chômé pour autant !

Bizarrement, Noël arrivant à grand pas, j’ai pas mal de chose à faire et peu de temps pour les réaliser :-D.

A côté des préparatifs de cadeaux, j’ai quand même réussi à y caser quelques petites choses.

Tout d’abord, j’ai fait une série de petits bavoirs pour la maîtresse de ma plus grande qui attend un heureux évènement.

 Au niveau « technique », il s’agit du patron « Ah non pas un bavoir » de Vanessa Pouzet. Les tissus orange, vert et bleu viennent de Toto Rennes et le jaune à tout p’tit carreaux vient des Coupons Saint Pierre. On ne le voit pas trop mais j’ai utilisé de l’éponge écrue de Myrtille Montgermont au dos des bavoirs.

Hiver oblige et en parallèle de la couture, j’ai aussi terminé un châle en tricot pour ma grande avec de la laine achetée en promo dans la boutique de Supplément d’Ame.

Le modèle est celui du Trendy Châle de Mlle Sophie tricoté avec des aiguilles droites 5,5. La hauteur est de 45 cm environ et 83 cm de longueur (moins que ce que je prévoyais mais je pense que ça vient du numéro d’aiguilles utilisées). La laine utilisée est de la Colora de Lang Yarn (pas loin de deux pelotes). Il se tricote à partir de la pointe et tout en point mousse … du coup facile même pas dur ! … surtout vu mon niveau de tricot :-))) .

Les photos et surtout la première ne rendent pas bien compte de la couleur de la laine qui est vraiment d’une très belle qualité et d’un très joli dégradé de couleurs.

Je sens que les pelotes restantes finiront à terme autour de mon cou ….