Châle épicé

Il y a un moment maintenant, ma moitié m’avait offert deux écheveaux de Madelinetosh Tosh DK pour Noël. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas la Madelinetosh, c’est de la très jolie laine qui est teinte à la main … et qui dit jolie laine dit patron qui la met en valeur.

N’ayant pas de patron satisfaisant sous la main, ma laine est donc restée sagement rangée jusqu’à ce que je trouve le patron parfait pour elle. Je suis finalement tombée sur un projet utilisant la même laine l’année dernière au cours d’une de mes nombreuses heures passées à parcourir Ravelry.

Ce patron c’est celui du Great Divide Shawl de Michele Brown. Il est normalement prévu pour être tricoté avec deux écheveaux de couleurs différentes. La Madelinetosh étant une laine teinte à la main, il y a de fait des différences de nuances et on doit normalement alterner les écheveaux tout les deux rangs afin de lisser ces petites différences de teintes … du coup le choix du patron était parfait dans mon cas car je n’ai eu qu’à le suivre à la lettre en tricotant mes deux écheveaux comme s’il s’agissait de deux couleurs différentes (j’ai enfilé le fil dans un marqueur afin d’identifier mes pelotes).

Côté laine : comme dit plus haut, il s’agit de Madelinetosh Tosh DK en couleur Saffron. Elle a été acheté sur le site de Laine et Tricot (pour Noël 2013). Elle est très agréable à travailler. J’ai eu un noeud en tout sur les deux écheveaux qui font chacun 206 mètres ce qui est très correct. J’ai utilisé la quasi totalité des écheveaux puisqu’il m’en reste environ 12 mètres. La couleur est très jolie et plus proche de celle de la photo du châle dans l’herbe. Elle porte très bien son nom car est vraiment proche de la couleur du safran.

Côté patron : il est bien expliqué et ne m’a pas posé de difficultés (il est en anglais). Il est très agréable à tricoter et n’est pas ennuyant. Le motif est très simple à retenir puisqu’il ne sagit que de jeté, de diminution, d’augmentation et de glisser des mailles au dessus d’autres. Il est assez vite tricoté car il faut utiliser des aiguilles n°5. J’ai mis 20 jours tout rond à tricoter ce châle. Côté nouvelle technique, ce patron m’a permis d’apprendre à tricoter des rayures en remontant le fil le long du côté.

A refaire (et c’est déjà prévu), il faudra que je sois plus attentive puisque je me suis assez vite retrouvée avec une maille en trop d’un côté (chose que je n’ai pas corrigé). Il faudra aussi que je veille à ce que mon fil soit plus lâche en le remontant pour les rayures. Au final mon châle est plus long d’un côté que de l’autre (ça se voit un peu sur la photo portée).

The Age of Brass and Steam

Je continue sur la série « je rattrape mon retard » … Avec du retard finalement …. Faut croire que le froid m’engourdi ;-).

Il y a un moment déjà (en fin d’année 2013 en fait), ma moitié m’avait offert de la laine Madeline Tosh Sock coiuleur Normay Spruce… Autant le dire de suite : elle est superbe ! Elle est très douce et la couleur est belle et lumineuse même en étant assez foncée.

Avec une telle laine, il me fallait le projet parfait … avec le métrage qui va bien car je n’avais qu’un seul écheveau (de quand même 360 mètres).

Et puis je me suis rappelé un article que j’avais lu sur Coletterie (le blog de Colette Pattern) dans lequel Saraï Mitnick prône en substance que pour coudre un beau tissu (en l’occurence du liberty) il vaut mieux un patron simple pour que le tissu soit mis en valeur (l’article est par ) … c’est tout bête mais je suis totalement d’accord avec ça !

Je me suis donc mise en quête d’un patron sur Ravelry qui remplirait le cahier des charges suivant : un patron de châle ou d’écharpe simple, sans trop de dentelle, pas de torsade car je me disais que les couleurs ne seraient pas mises en valeur et qui permettrait une utilisation optimal de mon écheveau. Après quelques recherches au cours desquelles j’ai repéré un patron qui irait parfaitement avec une autre laine Madeline Tosh … j’ai finalement porté mon dévolu sur le patron du Age of Brass and Steam Kerchief … qui est accessoirement un patron que j’avais mis dans mes favoris depuis un moment.

Une fois le patron choisi, j’ai donc mis mon écheveau en pelote … sauf que je m’y suis mal prise (note pour plus tard : mettre deux chaises dos à dos la prochaine fois et pas seulement une : ce n’était pas une bonne idée !) et j’ai passé un temps fou à la faire … heureusement que la laine est belle et assez glissante sinon je n’aurais pas réussi à démêler les noeuds 🙂

Il m’aura fallu 16 jours pour tricoter mon écharpe …. presque un mois pour la prendre en photo et cinq mois pour la poster ici (ça vous donne une idée du retard ;-)).

Les photos ne rendent pas justice à la couleur … le temps ne s’y prétait pas vraiment 🙂

De mon bel écheveau il ne me reste que 75 mètres … le patron m’a donc permis d’en utiliser un maximum.

Niveau laine, je l’ai déjà dit elle est superbe ! J’ai été un peu déroutée au début du tricotage car elle est assez glissante et il m’a fallu un petit temps d’adaptation. Par contre c’est un bonheur à tricoter : elle est très agréable au toucher (soyeuse est le mot qui la définie le mieux) et la couleur est magnifique ! Ca fait 4 mois que je la porte et la lave et elle vieillie très bien. Elle est toujours aussi douce et les couleurs tiennent bien dans le temps … c’est vraiment de la très très belle laine … qui vaut son prix (presque 24 € l’écheveau tout de même).

Côté patron : il est bien expliqué et facile à suivre. Le motif (les trou trous) est simple et permet de ne pas s’ennuyer en tricotant. A mon sens c’est le bon choix de patron pour cette laine … j’en suis très contente !