Ratttrapage 2015 – suite et fin

J’arrive enfin au terme de mon rattrapage de 2015 … si ça continue je vais devoir rattraper aussi 2016 :-). Mais bon, il faut dire que j’ai changé d’ordi entre temps : mon ancien a usé ma patience :-).

Je commence donc par un pull tricoté il y a maintenant 1 an.

 Il s’agit du modèle Soledad d’Annika Barranti. C’est un modèle gratuit mais j’ai eu toutes les peines du monde à le retrouver car le site sur lequel il était hébergé n’existe plus … J’ai quand même retrouvé des pages archivées … en faisant preuve de beaucoup de patience :-).

Ce pull a été pour moi l’occasion de tricoter de la Drops pour la première fois et également d’inaugurer mes aiguilles circulaires Hiya Hiya (commandée en même temps que la laine).

Concernant les aiguilles, elles sont très très bien. J’ai également des Knit Pro en bois mais les Hiya Hiya sont nettement mieux !. Les jointures n’accrochent pas du tout et le fil n’est pas solidaire avec la base, ce qui fait qu’il tourne librement (je ne suis pas sûre d’être claire par contre). Elles sont également assez pointues ce qui me convient bien. Enfin elles sont livrées avec une jolie pochette ce qui ne gâche rien. J’ai par contre rajouté des embouts à visser au bout des câbles pour laisser le tricot en attente ainsi que des embouts d’aiguilles (ils sont très mignons en plus :-)).

Du côté de la laine, j’ai pris de la Karisma. Elle est agréable à tricoter et est d’un excellent rapport qualité prix. J’ai choisi cette laine car elle est en 100% laine et surtout superwash ce qui est à mon sens primordial pour un pull destiné à un enfant :-). Et accessoirement elle correspondait à l’échantillon nécessaire pour le patron.

Côté pull, j’avais retenu le modèle Soledad car il me plaisait bien avec les torsades sur le côté et au niveau du raglan … il faut dire que j’aime beaucoup les torsades :-). Le patron est simple à suivre et ne présente aucune difficulté. Il est tricoté en 3,5 et 3,75 et il m’aura fallu un mois tout pile pour le tricoter ainsi qu’un peu moins de 6 pelotes.

Le point négatif c’est que ce pull est voué à être détricoté puisqu’il n’a pas plu à son destinataire et qu’il est trop juste pour ma plus petite. Une chose est sûre c’est que je ne tricoterais sûrement plus de pull pour un cadeau ou que je ferais comme une collègue : de la laine en acrylique pour éviter les démangeaisons et les lavages destructeurs 🙂.

Le point positif c’est que j’ai déjà trouvé un patron de pull pour le recycler pour moi vu que j’avais commandé 8 pelotes :-).

Passons maintenant aux vêtements. Je m’aperçois seulement maintenant qu’ils ont tous été cousus pour ma plus petite … et pour cause la plus grande n’est pas franchement ravie de ce que je lui couds … Désolée d’avance pour les photos prises en intérieur … il faut dire qu’elles ont été prises récemment avec un temps peu propice aux photos en extérieur.

Cela faisait longtemps que ma petite voulait une jupe à poches, j’ai donc exaucé son voeu.

 Il s’agit du modèle R de Basiques pour petites filles en taille 120. J’ai juste cousu la jupe intérieure, mis une bande en couleur contrastée en bas et rajouté des poches. Les tissus viennent de Toto Soldes.

La jupe plaît bien à ma fille … sauf que les poches sont ridiculement petites … la prochaine fois peut être :-). 

Une deuxième jupe à également rejoint l’armoire de sa propriétaire dans le courant de l’été dernier.

Le tissu avait été choisi il y a un moment par la petite lors d’une visite chez Myrtille Tissus et le patron adéquat choisi dans la foulée (le modèle P du Happy homemade vol.2), il ne me restait plus qu’à m’atteler à la tâche :-).

C’est un modèle très agréable et facile à coudre et ce pour un rendu parfait. Je la referai certainement mais j’ai intérêt à ne pas trop procrastiner car je l’ai cousue dans la plus grande taille (en 130 cm).

Après les jupes, passons aux robes cousues l’été dernier et prises en photo il y a peu de temps …

La robe flamands roses est un modèle du Happy homemade vol.2  (le modèle B plus exactement). Le tissu quant à lui vient de Myrtille… j’avais complètement craqué dessus et la vendeuse a dû déplacer pas mal de rouleaux pour me le couper puisqu’il venait tout juste d’arriver quand je l’ai vu :-). S’agissant d’un patron japonais pour enfant, je n’ai pas eu de difficulté particulière pour le coudre … juste la fente du dos qui est délicate à coudre et pour laquelle je n’arrive jamais à avoir un rendu nickel. 

La robe chouette est cousue d’après le modèle Flower Hexagon de l’Ottobre 3/2013 (en taille 128). J’ai choisi ce tissu car cela faisait un moment qu’il dormait au fond de mon placard et je me suis dit que, la petite grandissant, c’était maintenant ou jamais pour l’utiliser. C’est un mélange coton/polyester et il a été acheté il y a maintenant presque 3 ans à Toto Solde.

Il fallait bien un accessoire pour aller avec la robe flamands roses, j’ai donc cousu un étui à lunettes de soleil pour l’accompagner.

Il est réalisé d’après l’excellent tuto de Pour Mes Jolis Mômes avec une chute de tissu flamands roses (fallait pas gâcher) et un tissu d’ameublement (récup de catalogue). Après moulte hésitation sur la couleur, c’est finalement la pression orange qui a hérité de la lourde de tâche de fermer le tout :-).

Pour clore ce post interminable, je termine sur un autre accessoire indispensable pour les rentrées scolaires, j’ai nommé la trousse … et plus précisément la trousse à double compartiment.

Sur la liste de rentrée de la petite, il fallait des crayons et des feutres … la plus grande ayant pas moins de 3 trousses dans son cartable (il faut d’ailleurs que je fasse quelque chose à ce sujet), je me suis dit que j’allais limiter les dégâts avec la petite. Je suis donc partie en quête d’un tuto de trousse double compartiment sur le net et j’ai trouvé mon bonheur avec le tuto de Y’a maman à la maison. Une virée chez Ecolaines plus tard les tissus étaient choisis par la petite. J’ai suivi le tuto à la lettre et le rendu est très bien. La trousse est très pratique et ma petite peut même mettre des bouts de papiers entre les deux compartiments :-). J’ai prévu d’en faire un autre d’ici peu ;-).

 

 

Rattrapage 2015 – 3ème partie

Dans le Burda de Juin 2015, il y avait un article pour faire de la teinture pour laine ou tissu avec du chou rouge … ça avait l’air simple d’autant plus qu’ils indiquent que la teinture est à fixer au vinaigre. Du coup ni une ni deux j’ai acheté un chou rouge et deux pelotes de laine chez Ecolaines (de l’Ambiance de chez Fonty en blanc). J’ai aussi pris dans mon stock un morceau d’étamine blanche. Attention, je vous préviens que les photos seront nombreuses ;-).

J’ai commencé par mettre mes pelotes en écheveaux et à faire des pampilles avec la laine (une pour chaque fille). Pour mettre la pelote en écheveau, je l’ai défait en enroulant le fil (sans serrer) autour d’un classeur en plastique et j’ai fait un noeud avec la fin du fil en faisant le tour de l’écheveau et mis également d’autres liens pour que l’écheveau se tienne bien. Dis comme ça, ça n’est pas très clair … mais j’ai suivi le tuto bien fait des poulettes tricoteuses.

Je me suis armée d’un gros couteau, de ma planche à découper et mon autocuiseur … et aussi de papier absorbant … parce que le chou rouge ça tâche 🙂

J’ai ensuite mis le chou à bouillir dans de l’eau pendant environ 2 heures, puis je l’ai tamisé.

Une fois la teinture refroidie, j’ai fait tremper les pampilles dedans (au 2/3 pour faire un dégradé) et ensuite le tissu et la laine.

Ensuite, j’ai fixé la teinture avec du vinaigre dilué dans de l’eau (environ 1 cuillère à soupe pour 2 litres d’eau) … sous l’oeil attentif des chats. Puis rincé le tout.

Pour finalement mettre à sécher à l’abri de la lumière 🙂

Au final le tissu à viré légèrement sur le bleu et la laine vers un violet assez terne.

Je me suis bien amusée à le faire … tellement que j’ai recommencé le surlendemain mais avec du sureau.

J’ai donc été acheter 4 pelotes de laine à Ecolaines et couper du sureau dans mon jardin (il était bien mûr puisque j’ai fait toutes ces mixtures fin août). J’ai fait bouillir mon sureau pendant 2h, puis mis la laine dedans une fois la préparation tiède. Fixé avec du vinaigre et mis à sécher.

Autant le chou rouge allait vers le violet au trempage, autant le sureau tirait plus vers du violet/bordeau. Côte à côte les deux teintures en cours de trempage donnent ceci : la teinture au chou rouge est à gauche et celle au sureau à droite

Et une fois teintes :

La plus foncée est la teinture au sureau et elle a un aspect plus lumineux que celle au chou rouge.

Et pour finir, en pelote ça donne ça :

Pour conclure : je me suis bien amusée à faire ces teintures et j’ai déjà repéré que l’on peut en faire avec des pelures d’oignons et des feuilles de figuiers (entre autres) … j’en referais sûrement mais dans d’autres tons.

Par contre il faut reconnaître que tant le chou rouge que le sureau dégagent une odeur assez désagréable … il faut donc supporter l’odeur qui plane dans toute la maison pendant la préparation des teintures … :-).

Niveau bilan et tenue dans le temps … je n’ai pas encore fait usage des laines donc je ne peux pas me prononcer sur le long terme … j’ai en revanche déjà les modèles de prévus pour ces deux teintes de laine qui sont ma foi assez complémentaires : un châle et une paire de mitaines … reste à prendre le temps de les faire ;-).

Petits cadeaux de prénaissance

Presque un mois sans poster … et pourtant je n’ai pas vraiment chômé … va falloir que je me rattrape !

J’ai une de mes collègues qui est enceinte, alors j’ai profité de l’occasion pour faire de la couture pour mini. Je lui ai proposé de lui faire une couverture pour son futur mini-moi … et j’ai aussi oeuvré à côté pour lui faire des petits cadeaux home-made.

Pour la couverture, on a été à Ecolaines ensemble pour choisir la couleur qu’elle voulait … Comme elle ne veut pas dire si c’est une fille ou un garçon, elle a opté pour des couleurs assez neutres et qui irait bien au deux : elle a donc pris de la polaire grise et de la chocolat. Pour l’appliqué, je lui avait proposé plusieurs animaux et elle a choisit un mouton car c’est celui-ci qui s’accordait le mieux avec les couleurs de la couverture.Le plus compliqué a été le choix de la couleur pour le biais … on a finalement opter pour un coton de Freespirit qui se mariait bien avec les deux couleurs.

Pour le patron, il s’agit de celui des moutons de kallou qui n’est plus disponible depuis longtemps mais que j’avais récuperer depuis trèèssss longtemps. Le mouton est fait d’après un mouton vu sur le net et honteusement reproduit (je ne sais plus d’où par contre j’ai oublié de le noter…). Le blanc du mouton est fait en tissu tout doux.

Pas de difficultés particulières si ce n’est la pose du biais sur parfois 3 épaisseurs de polaire … pas toujrous très très propre notament sur l’entrejambe.

 

Et en petits cadeaux surprises, je lui ai cousu une pochette à langer d’après le tuto de Pour mes jolis mômes et tricoté un petit bonnet de naissance trouvé sur Ravelry.

Le modèle est donc celui de Pour Mes Jolis Mômes, Il est très bien expliqué et en plus ça rend bien. J’ai opté pour du piqué de coton à étoile taupe et vert pomme pour l’intérieur et du piqué de coton taupe pour l’extérieur. J’ai fait un appliqué étoile sur le coussin pour lequel j’ai mis deux couche de molleton (mais une 3ème aurait était pas mal aussi ).

Niveau fournitures, les piqués de coton et le bouton vert ont été acheté chez Ecolaine et le tissu éponge chez Myrtille. J’ai fait 3 serviettes de rechange que j’ai bordé de biais fait maison. Pour l’attache, j’ai pris des pressions résines étoile dorée pour rappelé le tissu à étoile et des blanches pour les serviettes.

A défaut d’avoir réussi à faire des petits chaussons, le bonnet a été une réussite … et en plus j’ai appris à faire une Icord (on croirait presque que c’est le nom d’un produit pommé :-)).

Pour le modèle, il s’agit du Easy peasy newborn sock hat de Keri McKiernan. Je l’ai tricoté avec des aiguilles circulaires de 3,5. Pour le fil, il s’agit de la laine Surnaturelle de La Droguerie (17 grammes d’utilisé). Le modèle n’a aucune difficulté et mérite bien son nom de easy peasy et la laine est très agréable à tricoter et la couleur très jolie (il s’agissait aussi de mon 1er achat chez eux).

Pour ce qui est de la Icord, pour celles qui ne connaissent pas, il s’agit du petit lien de laine au bout du bonnet.

167 jours …

167 c’est le nombre de jours qu’il m’aura fallu pour faire ce gilet …. alors je le dis tout de suite, j’ai fait de grande grande pauses … surtout cet été 🙂

Histoire de l’avancer un peu je l’ai emmené avec moi pendant les vacances (la mac ça ne rentre pas dans la voiture avec les valises :-)) et je l’ai terminé doucement à la rentrée.

Pour la laine, je l’ai choisie avec la petite sans savoir ce que j’allais en faire … de la Tobiane de Cheval Blanc achetée à Myrtille Tissu bien avant leur déménagement … il y avait 6 pelotes et je les ai toutes prises en me disant que j’arriverais bien à faire une écharpe et un bonnet pour la petite si je ne trouvais pas de modèle qui colle en terme de nombre de pelotes.

 

Après beaucoup de temps passé à admirer les nombreux modèles disponibles sur Ravelry, j’ai trouvé LE modèle pour ma petite … en plus j’avais une furieuse envie de le faire avec des torsades après avoir découvert que ce n’était pas si difficile … et puis  c’est une rennaise qui a créé ce modèle au nom breton si mignon … alors cétait parfait 🙂

La laine est de la Tobiane couleur miel, il m’en aura fallu exactement 5,38 pelotes (soit un coût d’un peu plus de 10 euros et 538 mètres). C’est un mélange acrylique, laine et alpaca et elle est toute douce et bien souple une fois tricotée et bloquée et le gros avantage est qu’elle se lave en machine. J’ai eu un défaut dans la laine qui se voit au milieu du dos … j’avais peur de ne pas avoir assez de laine du coup je l’ai tricotée quand même car ça ne se voit pas trop trop.

Ma petite étant pressée de le mettre (et moi de voir le résultat), je l’ai bloqué au fer à repasser … c’est vrai que c’est rapide. Les boutons sont des petites fleurs en bois de mon stock. Je suis très contente du résultat et en plus ça va bien avec son petit ensemble cousu en début d’année :-).

Parlons un peu du patron : il s’agit du patron Miss Korrigan (tricoté en 6 ans) et il est très bien expliqué (je rappelle que mes connaissances en tricot sont limitées et que j’en suis au stade de l’apprentissage) et disponible du 2 au 12 ans. Le gros point fort à mon sens (surtout pour moi qui débute) est que le patron est expliqué selon qu’on le tricote en rond ou à plat. Je ne regrette pas du tout mon achat et j’en ferais d’autres ça c’est sûr !

Et puis en prime, j’ai trouvé un patron de pull (Shifting) pour utiliser ma laine achetée sur le site de la Filature du Valgaudemar dans le but de me faire un pull … à suivre donc … mais quand ???!!

 

Un peu de couture entre deux tricots

Vu qu’on a quelques télécommandes et sur la demande de mon homme, j’ai fait un range télécommande.

Je suis partie d’un modèle du Coudre c’est facile HS n°1 (p57 et 102) et adapté à la taille des télécommandes.

J’avais pour consigne quelque chose en blanc et gris et de sobre (mon idée d’étoile dans le fond n’a pas été validée …).

Au niveau contrainte : il fallait que le fond fasse 24×24 cm avec une hauteur de 4 cm. J’ai donc découpé deux morceaux de tissu de 34x34cm  et thermocollé l’intérieur avec de la vliesline d’une épaisseur normale et l’extérieur avec du thermocollant à cantonnière trouvé à Mondial Tissu pour un projet que je n’ai toujours pas réalisé …

Les deux tissus thermocollés sont cousus endroit contre endroit avec une ouverture de bien 10 cm pour retourner le tout (c’est pas pratique de retourner avec du thermocollant très rigide …). Une fois retourné, je les ai bien repassé puis fermé l’ouverture au point glissé et surpiqé tout le tour à 3 mm du bord puis surpiqué un carré à 4cm du bord.

Les coins sont ensuite cousus pour former un angle.

J’en profite également pour vous montrer la jolie laine que je me suis commandée à l’occasion d’une promo sur le site de la filature du Valgaudemar et dont je voulais tester les laines.

J’ai donc commandé des pelotes de Cusco couleur canard pour me faire un pull Arleen en version manches longues, des écheveaux de Laine et Nylon roy et jaune d’or pour un châle et des mitaines pour ma grande (avec pouce ce coup-ci) et des pelotes de Mérisoie couleur colibri pour un Abyssal Shawl déjà sur mes belles aiguilles circulaires … c’est d’ailleurs (entre autres) ce projet qui m’a poussé à vouloir essayer les aiguilles circulaires … déjà qu’avec des aiguilles droites je ne trouvais pas pratique la longueur des aiguilles et trouvais ça encombrant de manière générale mais je me voyais très mal faire un grand ouvrage avec des aiguilles de 40 cm de long ….

Je n’ai pour le moment pas de recul sur ces laines mais elles me semblent très belles au niveau qualité … reste à voir sur la durée. En tout cas la Cusco est tout simplement superbement douce et la mérisoie est très agréable au touché même si je suis plus réservée sur sa tenue dans le temps. Les couleurs sont absolument superbes ! Le canard ne rend pas sa vraie couleur au flash, elle est plus verte en vrai. La couleur colibri est vraiment très belle aussi même si je m’attendait à quelque chose de plus foncé. J’ai également pris un échantillon de Chameau car ça m’interpellait … les couleurs sont superbes aussi et la laine a l’air intéressante même si de prime abord j’ai l’impression qu’elle doit un peu gratter … à voir, j’en commanderais sûrement à l’occasion (couleur paprika, nuit ou écorce).

Je pense faire un petit retour ici au fur et à mesure de l’utilisation des pelotes, notamment sur leur tenue au lavage.

Pour bien commencer l’année

Le début de l’année est également synonyme pour moi de l’anniversaire de ma grande soeur.

Dans sa liste d’idée de cadeaux pour Noël, elle m’avait glissé, entre autres, des livres de Sarah Kay et un deuxième sac à tarte. J’ai réussi à lui dégoter plusieurs livres Sarah Kay mais n’ai pas eu le temps de faire son sac à tarte …. pourtant j’avais déjà acheté le tissu exprès … pas grave du coup, ça me faisait une idée de cadeau pour son anniversaire !

Le sac est réalisé à partir du tuto d’Un Petit Bout de Fil.

Le tissu extérieur est un tissu d’ameublement acheté chez Myrtille Tissu et le tissu intérieur vient du suédois.

 Je crois bien que 2013 sera pour moi l’année de la découverte du tricot, en tout cas j’y pense beaucoup et passe beaucoup de temps sur des blogs de tricoteuses (de chaussettes notamment … ça me fait rêver et surtout le blog de DonaKnits). Du coup, à force de surfer, je suis tombée sur un p’tit lapin tout mignon au tricot. Ma grande soeur aussi l’a aussi trouvé à son goût … du coup j’avais une deuxième idée de cadeau 🙂 … c’était facile même pas dur pour le coup 🙂

Ces lapins sont ultra simples à faire puisqu’ils sont fait à partir d’un carré tricoté au point mousse. Mes filles ont adoré et l’ont trimbalé partout avant que je remette la main dessus pour l’emballer ! J’ai d’ailleurs déjà une commande de lapins … Le seul petit défaut c’est qu’il ne tient pas debout tout seul, il tombe vers l’avant. Peut-être qu’il tiendrait mieux assis en faisant le lapin comme le modèle avec un pompon en guise de queue … damned ! je vais être obligée de recommencer !